Activités Musée de l'Ariana


Contact

Face au Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, le Musée de l'Ariana, abritant des céramiques et du verre, se dresse dans un superbe écrin de verdure. Son architecture fastueuse, la voûte étoilée et les colon-nades audacieuses de son grand hall constituent pour le visiteur un premier sujet d'étonnement. Gustave Revilliod (1817-1890), grand collectionneur et mécène, fit contruire entre 1877 et 1884 un musée privé destiné recevoir ses collections personnelles. Le projet culturel de Revilliod était ambitieux. Conformément l'esprit encyclopédique de la fin du XIXe siècle, ses collections reflétaient les manifestations les plus diverses de la créativité humaine, de l'Antiquité l'époque contemporaine, en Europe, au Proche-Orient et en Extrême-Orient. Outre la céramique et le verre, on y trouvait de la peinture, de la sculpture, des livres anciens, des monnaies, de l'argenterie, du mobilier et bien d'autres curiosités. Gustave Revilliod ayant légué son musée et ses collections la Ville de Genève, l'Ariana devint musée municipal après le décès du bienfaiteur en 1890. Longtemps délaissée, l'institution fut rattachée au Musée d'art et d'histoire en 1934. Quelques années plus tard, il fut décidé d'en faire un musée spécialisé dans le domaine de la céramique. Les transferts de collections - toute la céramique du Musée d'art et d'histoire, l'exclusion de l'Antiquité, étant regroupée l'Ariana - s'achèveront en 1956. Avec une collection riche aujourd'hui de 20'000 objets illustrant douze siècles de culture céramique, du Moyen âge la création contemporaine, en Suisse, en Europe, au Proche-Orient et en Extrême-Orient, l'Ariana occupe une place unique en Suisse et compte parmi les grands musées européens spécialisés dans les arts du feu. Dans le domaine de la céramique contemporaine, l'Ariana est le siège de l'Académie internationale de la céramique (AIC), une association fondée dans ses murs en 1959 et qui regroupe aujourd'hui quelque quatre cents céramistes du monde entier. Afin que le public puisse apprécier non seulement l'architecture particulière du bâtiment, mais disposer aussi de toutes les infrastructures nécessaires un musée moderne, l'Ariana a connu une restauration importante qui dura près de douze ans. Le chantier fut enfin terminé en 1993 et le Musée nouveau ouvert au public.

Ouvert tous les jours de 10h 17h sauf le lundi.

A découvrir