L’histoire de l’armement suisse au musée de l’artillerie de Morges

Dans son sous-sol, le château de Morges abrite une impressionnante collection de pièces d’artillerie anciennes et plus modernes. Jusqu’en 1925, ce château était, en effet, utilisé comme arsenal par les autorités locales. Quand il fut transformé en musée, une exposition retraçant l’évolution des technologies d’artillerie fut mise en place et elle est enrichie constamment depuis.

Une collection très complète

Ce qui a fait la réputation internationale de ce musée de l’artillerie du château de Morges, c’est évidemment la qualité de sa collection et des pièces présentées. Les pièces d’artillerie sont nombreuses et elles retracent en détail l’évolution de cette technologie.

De plus, la collection ne se contente pas de présenter seulement des pièces d’artillerie lourde, mais également tous les projectiles pour aider le visiteur à comprendre le fonctionnement de chaque pièce, l’évolution de la technologie et son impact sur les batailles.

Comprendre l’évolution de la guerre

D’un point de vue historique, l’artillerie a totalement révolutionné le monde de la guerre en réduisant considérablement les affrontements au corps-à-corps. Elle a ainsi accompagné la disparition des armures lourdes et la création de forteresses souvent enterrées.

Pour mieux faire comprendre cet impact et cette évolution, le musée de l’artillerie du château de Morges présente aux visiteurs de très nombreuses maquettes miniatures. Ainsi, chaque visiteur peut visualiser facilement l’impact de l’artillerie et les évolutions des techniques de combat.

Apprendre à manipuler les pièces

Ces maquettes miniatures permettent également aux spectateurs de comprendre et d’apprendre à manipuler les différentes pièces d’artillerie pour organiser un champ de bataille. Des canons immobiles pesant plusieurs tonnes aux petits canons mobiles avec une plus faible portée, chaque pièce à ses exigences.

Enfin, le musée de l’artillerie du château de Morges retrace évidemment l’histoire de l’artillerie, mais il ne s’arrête pas aux pièces anciennes. Ainsi, comprendre l’évolution de l’artillerie amène le visiteur à constater les évolutions techniques jusqu’à nos jours. Du simple boulet en plomb à l’obus moderne et destructeur, il n’y a que quelques décennies que le visiteur parcourra en moins d’une heure.


A découvrir