10 cols à grimper en vélo autour du lac Léman

Du printemps à l'automne, les routes de montagne entourant le lac Léman offrent aux cyclistes de belles occasions de faire du sport en profitant de magnifiques paysages. Régulièrement empruntés par le Tour de France, le Tour de Suisse ou le Tour de Romandie, découvrez 10 cols à grimper en vélo autour du lac Léman.

Le Col de Jaman

Dans les Alpes suisses, le canton de Vaud plus précisément, ce col culmine à 1512 mètres. Situé au dessus de Montreux, son ascension se fait sur 14,4 km, avec un dénivelé de 1100 mètres et un pourcentage moyen d’ascension à 7,6%, avec un maximum à 21%.

Le Mont Pèlerin

Un peu plus loin, au nord de Vevey, se trouve le Mont Pèlerin. Son ascension dure 6 km, avec un dénivelé de 347 m et un pourcentage moyen d’ascension à 5,8%, avec un maximum à 15,1%. Elle est récompensée par la vue sur les Alpes vaudoises et fribourgeoises, le lac Léman, le Chablais, ainsi que la vallée du Rhône depuis son embouchure avec le Léman.

Les Agites

Ce col des Alpes suisses, situé dans le canton de Vaud, relie la vallée du Rhône à l'ouest, à la vallée de la Sarine à l'est. Il se gravit sur 13,9 km, avec un dénivelé de 1142 m, un pourcentage moyen d’ascension à 8,2%, avec un maximum à 13%. Son point culminant est à 1555 m d’altitude.

Le Grammont

Au départ de Vouvry, dans le Valais chablaisien, l’ascension du Grammont dure 15,3 km, avec un dénivelé de 1613 m, un pourcentage moyen d’ascension à 10,5%, avec un maximum à 26%. Son point culminant est à 2001 m d’altitude. Le Grammont fait partie du massif du Chablais.

Le Pas de Morgins

Situé à la frontière franco-suisse, entre le département de Haute-Savoie et le canton du Valais, il se grimpe en 14 km, avec un dénivelé de 459 m, un pourcentage moyen d’ascension à 3,3%, avec un maximum à 3,3%. Son point culminant est à 1369 m d’altitude. Cette promenade de santé a tout de même vu passer le Tour de France à trois reprises, ainsi que le Tour de Romandie. 

Le Col de la Faucille

Ce col, qui doit son nom à sa forme de faucille lorsqu’il est vu depuis le lac Léman, est situé dans l’Ain, dans le massif du Jura. Il relie Gex et Morez, via Les Rousses. Long de 11,5 km, avec un dénivelé de 703 m, un pourcentage moyen d’ascension à 6%, avec un maximum à 22%, son point culminant est à 1323 m d’altitude. C’est un classique du Tour de France, qui l’a vu passer pas moins de quarante et une fois.

Le Col de la Givrine

Situé dans le canton de Vaud, au départ de Nyon, il faut parcourir 21 km pour franchir ce col, avec un dénivelé de 818 m, un pourcentage moyen d’ascension à 3,9%. Son point culminant est à 1228 m d’altitude.

Le Mont Tendre

Le plus haut sommet du Jura suisse offre une vue sur trois lacs, dont le Léman. Pour le gravir, il faudra pédaler pendant 10 km, avec un dénivelé de 932 m, un pourcentage moyen d’ascension à 9,2%. Son point culminant est à 1646 m d’altitude. En récompense, il offre un splendide panorama à 360°.

Le Col du Marchairuz

Au départ de Bière, l'ascension se fait en une dizaine de kilomètres, avec un dénivelé de 717 m, un pourcentage moyen d’ascension à 7,2%. Son point culminant est à 1447 m d’altitude.

Crans sur Sierre

Ce parcours s’effectue sur 14,3 km, avec un dénivelé de 968 m, un pourcentage moyen d’ascension à 6,8%. Son point culminant est à 1476 m d’altitude. Cette ascension au coeur des vignobles valaisiens offre une vue imprenable sur le Weisshorn.


A découvrir