Les meilleures activités autour du lac Léman

Equipements Randonnée : La Dôle par les alpages Suisses

Longue et belle randonnée en direction d'un sommet suisse, la Dôle, qui offre au visiteur un panorama à 360°, et s'il est chanceux, la présence d'une harde de chamois.

Contact

Départ : Baraque de Divonne

Accès routier: En voiture : depuis Divonne suivre la direction du camping, rejoindre le Fleutron en passant devant la maison forestière, puis monter jusqu’à la Baraque de Divonne
Ligne TER Bellegarde sur Valserine -Divonne les Bains

Balisage : PR-Jaune ou balisage Suisse (panneaux en tôle émaillée et losanges), GR-Blanc et rouge

Dénivelée : 550m

Consignes : prévoir des papiers d'identité, itinéraire Franco-Suisse. Se renseigner auprès de la réserve naturelle de la haute chaîne du Jura sur les périodes d'ouverture de la route forestière.

Sur le chemin : Alpages suisses, chamois, chalets des alpages de la Vattay, forêt d'altitude, panorama sur le bassin Lémanique et les Rousses, flore subalpine, murets restaurés,

Patrimoine : Visible de loin depuis la Dôle, comme de nombreux sommets Jurassiens (le Chasseron, la Dent de Vaulion, le Mont d'Or, le Mont Tendre) et alpins, (Mont Blanc, Aiguille verte, parfois le Cervin), la forêt du Massacre était autrefois nommé la forêt de la Frasse. Lorsque, au XVIe siécle, les Savoyards tentent de s'emparer de Genève, François 1er, allié des Bernois, envoie un détachement de 1 000 mercenaires italiens pour la défendre. Remontant la Valserine, ils se heurtent à l'armée du duc de Savoie qui les attaque à revers et les décime sur le plateau jurassien. La forêt prend et garde le nom de forêt du massacre.

Le saviez-vous? La gelinotte des bois est, avec un poids moyen de 400 grammes, le plus petit des tétraonidés d'Europe. Son plumage de la couleur des "feuilles mortes" lui permet de se fondre dans le milieu forestier où elle vit. Elle affectionne les taillis sous futaie et les "hêtraies-sapinières", mais aussi les lisières de pâturage et les forêts peu denses d'épicéas. Pousses et bourgeons, feuilles et fleurs, graines, baies et fruits constituent son alimentation. Elle vit en couple et pond de 7 à 12 œufs en mai-juin qu'elle couve au sol, à la merci des prédateurs. Comme le Grand Tétras, elle est victime du dérangement et des activités humaines, aussi, elle bénéficie désormais de zones de quiétude.


Description de l'itinéraire :
Depuis la baraque de Divonne, emprunter la route forestière en direction du "Bauloz", la quitter ensuite pour suivre un chemin forestier, franchir la frontière vers la borne, puis traverser une clairière pour arriver au chalet d'alpage de la Combe du Faoug (Alt.1228m). Traverser la route d'alpage et monter jusqu'à une fourche, laisser la direction du Bauloz à droite et suivre celle de la Dôle à gauche. Monter successivement par des chemins et sentiers en veillant à bien suivre les marques jaunes. Sorti du sous-bois, continuer à monter sur les pâturages, et en longeant un muret de pierres, arriver au sud-ouest du sommet. Le rejoindre en suivant le balisage jaune et orange (sentier de montagne).
Revenir ensuite sur ses pas et descendre vers le "Petit Sonnailley" (Alt.1390m), passer la frontière, trouver le balisage "GR", continuer vers la "Grande Grand" (Alt.1416m) puis le carrefour de la "Cabosse" (Alt.1385m). Quitter le GR et emprunter la route forestière à gauche jusqu'au "Col de Combe Blanche" (Alt.1390m), quitter alors la route pour atteindre à gauche la "Petite Grand" (Alt.1400m). Aborder un descente passant par le "Portail" (Alt.1350m) (Table d'orientation à 200m), traverser deux fois une route forestière et arriver à la "Baraque de Divonne".

Le départ peut s'effectuer également depuis le "Fleutron" (Alt.620m) ou depuis la "Cabosse" (Alt.1385m). Il est possible de réaliser l'aller-retour à la Dôle depuis ce lieu (compter 2h30).
Source Sitra

A découvrir