Cinq bonnes raisons de découvrir l'exposition "Médiévale Factory" au château de Chillon !

Depuis le 27 janvier 2017 et jusqu'au 5 novembre, le château de Chillon présente sa nouvelle exposition temporaire : "Médiévale Factory".
Rencontre avec la directrice du château de Chillon Marta Dos Santos qui nous donne (au moins) cinq bonnes raisons de visiter cette exposition consacrée au Moyen-Age.

A l'origine de "Médiévale Factory", la lecture d'une critique par la directrice du château de Chillon Marta Dos Santos "sur le livre "Le Moyen-Age sur le bout du nez" parlant des découvertes datant du Moyen-Age encore utilisées aujourd'hui. Les lunettes, le papier...une thématique qui va parfaitement au Château de Chillon, une invention du Moyen-Age ! L'adéquation thématique avec le monument était tout trouvé."
 
Voici donc 5 bonnes raisons de visiter "Médiévale Factory" avant le 5 novembre 2017.
 
Une exposition accessible en famille
 
"A partir de 4 ans, les enfants peuvent déjà déambuler dans le château. C'est une exposition abordable pour les familles avec les enfants dès 4 ans, grâce au concours des parents cette visite est adéquate. Nous avons créé des anniversaires pour les petits inventeurs, dédiés aux enfants. Nous proposons également une visite guidée de l'exposition dédiée au public scolaire, en faisant fonctionner tous les modules avec nos accompagnateurs."
 
Une période de l'histoire faite d'échanges
 

"Le Moyen-Age est une période qui a duré 1 000 ans et que beaucoup aujourd'hui croient encore "obscure". L'objectif est de montrer les échanges qu'il y a eu au Moyen-Age et qui ont contribué à la Renaissance. C'est une période que l'on connaît moins bien et qui a été dévalorisée. La créativité, les inventions, les échanges : le papier est une invention chinoise qui est arrivée par la route de la Soie, grâce aux arabes et via l'Espagne. Ce qui permet de montrer que quand on est plus ouvert, qu'il y a des échanges, ça favorise le partage d'idées, de connaissances et le développement d'inventions."
 
Une exposition construite avec l'Espace des Inventions de Lausanne
 
Afin de monter cette exposition, Marta Dos Santos s'est heurté à un important frein ; "La première difficulté était que les inventions du Moyen-Age liées à la vie quotidienne n'existent presque plus. Celles qui restent sont tellement délicates qu'elles sont difficiles à avoir en exposition." Qu'à cela ne tienne, le XXIème siècle peut également être une période d'échanges ! "Nous nous sommes alors rapprochés de l'Espace des Inventions à Lausanne, spécialisé dans les expositions scientifiques. Le château de Chillon s'occupant de la partie historique, et l'Espace des Inventions la partie scientifique : Qu'est-ce qu'il y a de révolutionnaire avec les lunettes ? L'invention de l'imprimerie favorisant l'apparition de la Renaissance ? L'invention de la brouette comme facilitateur de la vie des paysans ? Comment se lavait-on et comment est apparu le savon ?... L'objectif était de présenter l'exposition en deux endroits, l'année passé à l'Espace des Inventions et au Château depuis cette année.
 
Une exposition enrichie suite à celle présentée à l'Espace des Inventions
 
Si "Médiévale Factory" a déjà été présenté à l'Espace des Inventions de Lausanne en 2016, sa version 2017 au château de Chillon a été également enrichie : "On a apporté de la nouveauté : tout d'abord, le château en lui-même ! D'autres choses ne pouvaient pas être montrées, comme les armoiries, les cheminées... On a complété des modules grâce au château de Chillon, en lui donnant aussi une dimension plus historique grâce aux prêts d'objets spécifiques : des étriers, des éperons pour les chevaux via le Musée du Cheval, des besicles via le Musée de la Lunette, des manuscrits via la bibliothèque de Lausanne..."
 
"Médiévale Factory" a par ailleurs "une vie après l'Espace des Inventions et le Château de Chillon, d'autres institutions peuvent louer cette exposition et la présenter."
 
Pas de numérique, mais du mécanique !
 
L'exposition "Médiévale Factory" s'inscrit totalement dans l'ère du temps, sans toutefois avoir recours aux outils numériques. L'innovation technique du Moyen-Age est reproduite différemment, à travers plusieurs jeux et utilisations de mécanismes, de façon instructive et pratique : "Il n'y a pas d'audiovisuel, mais plutôt du mécanique. Comment est-ce que la poudre à canon marchait ? C'est un mécanisme qu'il faut pomper pour mettre en fonctionnement l'objet. Il y a une interaction mécanique, le fait d'utiliser ses sens comme le toucher et la vue. Nous avons fait de très belles reproductions de manuscrits et de tableaux par exemple."
 
Retrouvez toutes les informations pratiques sur le site officiel du château de Chillon.

A découvrir